jeudi 8 avril 2010

Demo Reel 03 / 2010

En attendant la suite de la séquence sur laquelle "j'essaye" de travailler (voir post précédent...), voici ma 1ère bande démo

mercredi 3 mars 2010

layout.

So, ma séquence maintenant nommée "theG5" avance à petits pas. Mais avant de commencer l'animation proprement dite, il me faut un layout. J'ai donc demandé à mon département layout personnel (c'est à dire moi-même, faute de budget), de s'occuper de ça. Les employés de ce département n'étant point de grands spécialistes du layout et du language du cinéma, ils se débrouillent comme il peuvent (on ne peut pas leur en vouloir, au prix où ils sont payés).


video
Ceci est un simple layout, l'animation, posing et timing des personnages ne sont abssssolument pas définitifs. Le but est simplement de trouver un enchainement de plans intéressant.

J'ai donc fais le choix d'une séquence de 4 plans avec quelques légers travellings caméra pour soutenir l'insoutenable tension de ce dialogue.

Le premier plan permet d'avoir un aperçu global de la scène tout en établissant la stature des personnages : celui de gauche est positionné plus bas alors que celui de droite domine à l'écran (dans l'animation finale, je réduirais la taille de son appui-tête afin d'apercevoir un peu mieux le personnage). Bref, cela permet de voir qui c'est qu'est l'plus fort!

Le second plan (qui, je l'espère, n'est pas trop "jump cut") permet de s'intéresser de plus près au personnage de gauche (appelons le Pecker, comme dans le film), choqué par la proposition qui lui est faite, et résumant la situation d'une manière légèrement sarcastique.

Le 3 ème plan montre enfin le visage de notre cher Less, appui sa domination et affirme sa "froideur" par rapport à la situation.

On passe ensuite assez rapidement au dernier plan afin de rester un moment sur la réaction de Pecker. La caméra accompagne sa question à Less, qui s'avance lentement, plus en confiance.

J'ai tenté de garder ce plan avec les 2 personnages dans le cadre de 3/4 (presque profil) à la manière du film... Je sais, c'est pas bien de copier, mais j'aime beaucoup la progression que cela provoque à travers toute la séquence. Au début les deux personnages se testent (Pecker résume une proposition complètement inhumaine alors que Less y répond froidement par un "yes") et à la fin, les 2 se rapprochent alors qu'ils semblent tomber d'accord. Less est une sorte de serpent qui s'immisce sournoisement dans le champs de la caméra afin d'appuyer son offre par un perfide "and lots of money"...

très franchement, ce line, je le kiffe. J'espère pouvoir en faire un truc pas trop mauvais.

Adieu!


lundi 1 mars 2010

starting a new line.

Cette fois-ci, c'est décidé, je commence une nouvelle animation basée sur un dialogue de film. Le polishing c'est marrant, mais pas quand ça dure trop longtemps. Mes plans actuels, je ne peux plus les voir en peinture (ni en quoi que ce soit d'autre d'ailleurs).

Deuxième décision, je vais tenter (et je précise bien tenter) de faire suivre l'évolution de cette séquence à travers les différentes étapes de mon workflow actuel, sur ce bloug. Comme ça, les 4 clampins qui me lisent pourront se marrer en me voyant “galèrer” (ce mot n'est pas dans le dictionnaire apparemment) sur cette animation.

Sans plus attendre, voici le dialogue (ou pour rester "in", le "line") que j'ai choisi, avec sous-titres anglais. Je vous présente donc Matthew McConaughey et Tom Cruise (assez méconnaissable dans ce film).


video

Cette séquence est extraite de l'excellent film Tropic Thunder (Tonnerre sous les tropiques), réalisé par Ben Stiller. Pour ceux qui ne l'aurai pas vu (première chose, courrez l'acheter ou le télécharger ou le piquer à un ami), le film raconte le tournage d'un film retraçant les aventures d'un héros américain pendant la guerre du Viet Nam. Malheureusement, rien ne se passe comme prévu et le réalisateur décide de confronter directement ses comédiens à la peur en les plongeant réellement au coeur de la jungle, mais là encore... rien ne se passe comme prévu.


Et maintenant, on va tous faire dodo!

mercredi 17 février 2010

Polish time!

When it's done, it's done... but not quite done.

C'est ainsi qu'on pourrait résumer le long processus d'animation. Un plan n'est jamais véritablement terminé pour son animateur, éternel insatisfait. Il faut que son supérieur le lui arrache des mains, de la souris, du crayon... et là encore, certains supplient pour obtenir quelques minutes de plus avec leur petit bébé. "La tête n'est pas assez décalée sur cette image", "mon dieu ! Je n'ai pas amorti le clignement de son nonoeil droit...", ou encore "je suis sûr qu'une dernière petite passe sur les sourcils rendraient le plan encore plus sympa!".

Mais non, il faut bien finir, et lorsque personne n'est là pour vous retirer votre plan et vous donner la suite... il faut bien décider soi-même. C'est le cas pour une bande démo. Quand sera t-elle terminée, faut-il enlever ce plan ? En rajouter un ? Avec un chien chien qui donne la patte ?
Toutes ces questions, ça m'fait froid dans l'dos, pas vous ?

La solution ? Une solution, parmi d'autres je suppose : s'imposer soi-même, une de ces fameuses "deadline". Mot fort négatif en anglais, violent, effrayant, on va plutôt dire "une date de rendu", comme à l'école.

Bref, vous m'aurez compris, il faut s'imposer cette contrainte et ainsi éviter de s'endormir sur un plan pendant plusieurs jours, semaines. D'autant plus si d'autres plans attendent tranquillement dans votre disque dur pour passer au polish. Et encore plus si ces plans ont besoin de sérieux changements afin d'avoir l'honneur de faire partie de votre bande démo.

Bon, j'y retourne


video

lundi 15 juin 2009

Annecy - terminé (et showReel)

A peine commencé, déjà fini. C'est la semaine la plus rapide de l'année. Entre les projections, les amis, les sandwiches et autres joyeusetés culinaires, le temps passe à une allure folle.
Bilan très positif cette année car même si la sélection de courts métrages et films de fin d'études était moins inspirée que d'habitude, la présence de nombreux amis et collègues étudiants d'animationMentor a rattrapé ce manque sans mal !

Et pour finir (sans transition, non non non), ma petite bande démo de fin de trimestre (encore une !)

video

samedi 23 mai 2009

Demolition man

Voici 2 petits plans mettant en scène notre joyeux stewie le démolisseur. Ils sont "cleanés", donc terminés en quelque sorte.
Bien sûr, on peut toujours faire des modifs, encore et encore... Mais il faut bien savoir dire "stop" (non mais ho !)


video


video

dimanche 12 avril 2009

block blocking

Un nouvel exercice est en route : "l'homme qui voulait faire péter un immeuble mais qui n'y arrivait pas... " Une œuvre profonde de sens !
Etape actuelle : blocking de l'animation. (à savoir la première étape sur l'ordinateur)


video